Business

All Stories

GEFCO intensifie ses flux de véhicules transportés au Maroc et en Espagne

GEFCO Maroc va distribuer 15 000 Renault au Maroc en 2010
La filiale marocaine de GEFCO vient de signer un contrat pour la distribution de 15 000 véhicules Renault au Maroc en 2010. Le centre Automotive, ouvert près de Casablanca il y a deux ans, met ainsi 3 600 places de stockage supplémentaires à disposition de Renault. Cette flotte de véhicules, importée d’Europe ou produite sur place, est préparée et distribuée par porte-voitures par l’atelier du centre Automotive de Casablanca à 23 concessionnaires marocains. La filiale distribue désormais 55 000 voitures au Maroc, de marque Renault, Dacia, Peugeot et Citroën. Le centre de Casablanca compte un effectif de 70 personnes.

Le transporteur Timar se lance dans le fret par route entre le Maroc et le Sénégal

Une dizaine de camions de 35 tonnes sont programmés chaque semaine à partir du Maroc.
Le trajet de 3 500 km entre Casablanca et Dakar sera parcouru en 5 jours.

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures. Tout le monde sait que le commerce entre le Maroc et le Sénégal, sans atteindre des sommets en volume, a toujours été régulier. Sauf que ce commerce se fait pour plus de 80% par bateau et donc par conteneurs, ce qui représente quelques inconvénients en termes de délais et de coûts. La route peut donc être une bonne alternative. C’est ainsi que Timar, société de transport et de logistique qui fait partie de MTO, un réseau de professionnels de transport routier international entre l’Europe et le Maghreb, vient de décider de donner la possibilité aux entreprises marocaines et européennes d’assurer leur transport de marchandises par route entre les deux pays via la Mauritanie. Certes, il y a déjà de petits transporteurs qui parcourent les 3 500 kilomètres qui séparent Casablanca de Dakar, mais, cette fois-ci, c’est une grande entreprise qui a pignon sur rue qui se place sur le créneau. Dans un premier temps, elle a  programmé une dizaine de camions de 35 tonnes par semaine.

RAM: De nouveau dans le fret aérien

La RAM envisage de se repositionner en tant que leader du fret aérien au Maroc.La Royal Air Maroc (RAM) a annoncé mercredi le renforcement de son réseau des vols cargo à partir de l'été 2010 en vue de répondre «aux attentes des opérateurs économiques engagés dans le commerce extérieur et contribuer à accroître leur compétitivité».

Un communiqué de la compagnie aérienne nationale précise que l'activité de la RAM dans le domaine du fret enregistre depuis octobre 2009 une progression grâce à une capacité fret en augmentation, un réseau de vols mixtes et cargo plus dense, des fréquences renforcées et une flotte enrichie par de nouvelles acquisitions.

Le programme de vol tout Cargo a vu ses fréquences passer à 10 rotations hebdomadaires, six sur la ville de Bruxelles, trois sur Paris-Roissy et un vol vers Alger, ainsi que des vols charters programmés à la demande, indique la RAM.

Surchauffe dans les zones franches

Le mégacomplexe portuaire de Tanger MedAlors que les autorités font l’audacieux pari de créer 200 000 emplois dans la région de Tanger-Tétouan, les industriels y sont confrontés à une pénurie de main-d’œuvre, et le pôle automobile peine à prendre forme.

Il n’y a pas foule sur l’autoroute flambant neuve qui longe la côte en direction du port de Tanger Med. Les rares conducteurs qui filent à vive allure passent sans remarquer le grand terrain en cours d’aménagement au niveau de la sortie « Tanger Est ». Aucun bâtiment ne brise la ligne d’horizon, juste des bulldozers et des ouvriers qui s’activent. Pourtant, c’est ici, dans la zone franche de Meloussa, que s’érigera la future usine Renault, reliée par chemin de fer à Tanger Med. D’après la firme au losange, elle devrait recruter 6 000 ouvriers et entraînera la création de 30 000 emplois indirects pour une production de 170 000 voitures par an. Autour d’elle, c’est toute une zone dédiée à l’automobile, la Tanger Automotive City (TAC), qui doit naître, dont les contours devraient être finalisés en 2010.

Le tramway de rabat-salé démarre en janvier 2011

Lancement du tram de Rabat-saléLes essais techniques du tramway qui reliera rabat à salé ont démarré hier. Ces essais se sont déroulés sur une longueur de deux kilomètres à partir de "Hay Krima" en présence des médias. Les travaux sont terminés à hauteur de 80% suivant ainsi le programme d'exécution prévu.

L’objectif de cette période d’essai qui se passera sans passagers est de vérifier les interfaces entre le matériel roulant, la caténaire et la voie ainsi que les performances de traction, de freinage et de vitesse.

La première rame du Tramway Rabat Salé, pouvant atteindre des pointes de 70km/h, est composée de deux véhicules de 32m chacun avec une hauteur de 3m, et une largeur de 2.65 m , un design inspiré de l'art du zellige marocain, des motifs de la fontaine du Mausolée Mohammed V en particulier, et une harmonie des formes et des couleurs à l'extérieur, au plafonds et au niveau des sièges pour en affirmer la personnalité.

4L Trophy, le rallye des étudiants

Mlle Gaëlle Le Dréau, 20 ans et étudiante à l'Essca d'Angers, a participé au 13 e Raid 4L Trophy.

Qu'est-ce que le 4L Trophy ?

Un raid aventure dans le désert marocain, réservé aux étudiants et à bord de 4L. Notre équipage était composé de quatre filles - dont trois Bretonnes - et deux 4L. Nous sommes parties de Paris le 18 février et 2000 km après, nous sommes arrivées à Marrakech. Ce n'est pas une course de vitesse, nous sommes classés par orientation. Avec un roadbook, une boussole et une carte, le but, est de faire le moins de km et de franchir les obstacles le plus facilement possible. 2 400 étudiants étaient inscrits cette année. Nous sommes arrivées 540 e sur 1 100 équipages.

Quel est l'objectif de ce raid ?

C'est d'acheminer des fournitures scolaires aux enfants les plus démunis du Maroc. C'est l'Association Enfants du désert qui gère tout ça. Nous devions apporter un

Logima 2010 dans sa 5ème édition

Logima 2010La 5éme édition de Logima, Salon International des Métiers du Transport et de la Logistique, se tiendra sous l’égide du Ministère de l’Equipement et des Transports du 13 au 15 Mai 2010 au Centre d’Expositions de l’Office des Changes de Casablanca sous le thème : « Le Maroc en toute logistique : pour une performance durable »
Véritable vitrine des métiers de la chaîne du transport et de la logistique, Logima 2010 ambitionne selon les organisateurs de réunir plus de 130 exposants nationaux et internationaux, avec un panorama assez complet sur l’ensemble de leurs produits et services dédiés à tous les secteurs d’activité du tissu économique : l’industrie, le commerce et la distribution. L’objectif est de mettre à leur disposition tous les atouts nécessaires pour gagner en compétitivité et en performance.

Maroc-UE: Bilan du Sommet

Sommet UE-MarocGranade a accueilli ce week-end le premier sommet économique entre l'UE et le Maroc pour discuter des perspectives du marché marocain dans les énergies renouvelables, les transports, la logistique et l'infrastructure.

Les deux parties ont promis d'intensifier les négociations sur l'assouplissement des restrictions commerciales, élaborer des réseaux transeuropéens de transport et d'énergie, et de coopérer dans le développement des énergies renouvelables. Les dirigeants ont également discuté de l'immigration et le conflit au Moyen-Orient.

Le patronat marocain demande un partenariat privilégié

Le président de la CGEM, Mohamed Hourani, a demandé, samedi à Grenade, l'adhésion de son organisation à la «Business Europe», la puissante Fédération des patronats européens et principal défenseur des intérêts des entreprises membres auprès des institutions de l'UE.

Au cours du Sommet entrepreneurial Maroc-UE, réuni en prélude au premier Sommet entre le Royaume et l'UE à Grenade (sud de l'Espagne), le dirigeant du patronat marocain a exprimé cette demande officielle afin de «construire avec nos partenaires européens les meilleures conditions d'opérationnalisation des accords» conclus dans le cadre du Statut avancé.

Mohamed Horani : “Une telle adhésion nous permettra d'être au fait des changements opérés en Europe et de les suivre, sachant que l'ultime objectif du Statut avancé est d'avoir un marché commun auquel participera activement notre pays». (Photo : MAP)

Contrat programme logistique : crainte des opérateurs privés d'être phagocytés par leurs concurrents

La constitution d'un GIE par les grands opérateurs publics est perçue comme une menace de monopole.
Le secteur privé réclame de pouvoir créer aussi des zones logistiques en dehors de celles qui sont spécifiées dans le contrat programme.

Le contrat programme logistique qui devrait incessamment être signé entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le gouvernement et dont La Vie éco avait publié, en exclusivité, les détails dans son édition du 22 janvier dernier (www.lavieeco.com) attendra visiblement quelques semaines de plus.

Explosion de 500 bouteilles de Gaz

Vidéo amateur La semaine dernière un camion de transport de bouteilles de gaz transportant plus de 1200 bouteilles s'est renversé sur le trançon d'autoroute khemisset-Mekness. L'accident n'a pas fait de victimes mais seulement l'explosion impressionnante de 500 bouteilles de gaz. l'accident est passé sans trop de bruit dans les média locaux jusqu'à l'apparition de cette vidéo amateur de voyageurs transmise à Hespress. C'est impressionnant!

Cette accident remet sur la table le dossier de sécurité routière qui cause une vraie guerre civile dans les pays du Maghreb.

Please insert your API key for mailchimp.

Image

Download Our Mobile App

Image
Image