Contrat programme logistique: 62 000 personnes à former d'ici à 2015

Pour faire face aux besoins en ressources humaines de ce contrat programme logistique, les pouvoirs publics s’engagent à former à l’horizon 2015 autour de 60 000 personnes tous profils confondus. Cette formation s’appuiera sur le système de l’enseignement supérieur, en l’occurrence les universités et les grandes écoles d’ingénieurs ainsi que les écoles de techniciens. Elle s’articulera autour du développement des masters spécialisés au sein des facultés et des écoles, mais il est aussi prévu de recourir au plan 10 000 ingénieurs avec l’adaptation de certaines filières aux besoins en logistique. Par ailleurs, on compte sur l’activation des filières généralistes Bac+3 et Bac+2.
Pour les autres profils, il s’agira de mettre à contribution l’Office de formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) qui dispense déjà des formations aux métiers de la logistique dans certains de ses établissements, comme c’est le cas à Casablanca, en partenariat avec le ministère du transport et les professionnels. L’Etat mettra ainsi à la disposition de l’office des terrains à l’intérieur des zones logistiques pour lui permettre un accompagnement de proximité au sein de ces plateformes. A ce titre, 6 à 8 centres de formation de techniciens et opérateurs seront créés à Casablanca, Rabat, Tanger, Oujda, Fès et Marrakech.
Il est aussi prévu d’encourager les opérateurs privés à créer des instituts spécialisés de formation dans les domaines logistiques, notamment ceux non couverts par l’OFPPT comme le transport ferroviaire ou maritime. Ces instituts peuvent avoir le soutien de l’Etat y compris financier. L’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) peut aussi être mise à contribution pour des partenariats avec les opérateurs privés de formation spécialisée dans ces métiers. Toujours est-il qu’il est prévu de former à l’échéance 2015 quelque 800 managers, 1 500 ingénieurs, 12 950 techniciens et 46 300 opérateurs spécialisés, soit un total de 61 600 personnes.

Author’s Posts

  • Casablanca, la logistique urbaine au coeur de la transformation