La capacité d'une chaine logistique: Solution de l'étude de cas

La capacité d'une chaine logistique: Solution de l'étude de cas

Rappel de l'étude de cas:

L'usine principale de mise en bouteilles de la société J&R Softdrinks a une capacité de 80000 litres par jour et marche 7j/7j.
Les bouteilles utilisées sont les bouteilles 750 ml standards. Elles sont passées a une zone de conditionnement qui peut produire jusqu'à 20000 boites de 12 bouteilles chacune par jour. Ces boites sont ensuites transportées vers des les entrepôts par une compagnie de transport qui possède 8 camions, chacun de ces camions peut transporter 300 boite et faire jusqu'à 4 aller-retours par jour et durant 7j/7j.
Il y a 2 entrepôts, chacun peut absorber 30000 boites par semaine. Une autre compagnie de transport qui possède suffisament de mini-camions se charge de livrer les boites au client final.

Questions:

  • Quelle est la capacité de cette chaine logistique?
  • Que suggérez-vous pour améliorer sa performance?

Solution:

Nous avons l'information nécessaire pour calculer la capacité de 5 parties de cette chaine logistique:

  1. La production en usine: 80000 litres / jour = 7 × 80,000/0.75 = 746,666 bouteilles / semaine
  2. Le conditionnement: 20000 boites / jour = 5 × 12 × 20,000 = 1,200,000 bouteilles / semaine
  3. Le transport par camions: 300 boites / voyage = 7 × 4 × 8 × 300 × 12 = 806,400 bouteilles / semaine
  4. Le stockage: 30000 boites / semaine = 2 × 30,000 × 12 = 720,000 bouteilles / semaine
  5. Le transport par mini-camions: Nous savons que la capacité des mini-camions dépasse celle des entrepôts donc pas de soucis de ce côté là.

La capacité de cette chaine logistique est donc la plus petite capacité parmi ces capacités (voir figure ci-après)

Et c'est effectivement 720000 Bouteille par semaine. Les entrepôts sont alors le goulet d'étranglement de cette chaine logistique. La solution logique pour améliorer la performance de cette chaine est d'élargir la capacité des entrepôts. Améliorer d'autres parties de cette chaine logistique n'aura aucun effet et bien sûr le fait d'agir sur un goulot d'étranglement en fait ressurgir un autre qui est dans notre cas l'usine de production.

Plusieurs facteurs ont été basés sur des suppositions tel que les jours de travail, l'efficacité... ces facteurs devront être pris en considération avant de prendre une décision réelle concernant cette chaine.

Il est utile de noter que la seule solution pour augmenter la capacité d'une supply chain est d'ajouter plus de capacité sur le goulot d'étranglement (bottleneck en anglais). Toutefois, il est très commun de voir le contraire arriver chez les compagnies de transport , par exemple il arrive que l'on recrute plus de managers alors que l'on a besoin de plus de chauffeurs; On élargie les salles d'attentes des stations de bus alors que la baie d'arrivée des bus est trop étroite...

Identifier et agir sur les goulots d'étranglement n'est clairement pas une mince affaire.

 

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS