surfaces logistiques totales en France

surfaces logistiques totales en France

32,81 M de m², c’est le total des surfaces mises en chantier de 1980 à 2007[1], supérieures à 5000 m².

Depuis le début des années 1980, la création d’entrepôts augmente de manière assez irrégulière. Entre 1980 et 1987, les surfaces mises en chantier sont en moyenne de 836 000 m² avant d’enregistrer une forte hausse les cinq années suivantes dépassant les 1,5 millions de m² en moyenne annuelle. Au cours de la dernière décennie, nous observons toujours autant de variation d’une année sur l’autre, le point culminant se situant en 2001 où les surfaces mises en chantier ont dépassé les 2 millions de m².

D'après l'enquête réalisée auprès des principaux investisseurs en France[2], Il est possible d’évaluer le total de leur patrimoine logistique, toutes surfaces confondues, à 15,5 M de m². Les surfaces logistiques exploitées (c'est-à-dire louées ou en propriété) par les 3PL, toutes tailles confondues, ont fait l'objet d'un recensement exhaustif qui s'élève à 21,5 M de m². Nous estimons que ces dernières représentent 35 à 45 % du total, soit un patrimoine d'environ 8,6 M de m². Investisseurs et prestataires logistiques développent à plus de 85 % des surfaces supérieures à 5 000 m². On trouve alors par différence un patrimoine immobilier chargeurs de 12,3 M de m² constitué de bâtiments supérieurs à 5 000 m². Les chargeurs sont davantage présents sur les surfaces de tailles plus réduites (environ 84 % des surfaces logistiques des chargeurs sont inférieures à 5 000 m²)[3]. Le patrimoine des chargeurs toutes surfaces confondues constitué entre 1980 et 2006 est donc estimé à 76,8 M de m² (12,3 M de m² représentent 16 % du patrimoine des chargeurs).

Le rapport Becker[4] nous indique que le total des mises en chantier, toutes surfaces confondues, s’élève à 84 M de m² entre 1980 et 2000. Selon SITADEL, le parc représente près de 16 M de m² entre 2001 et 2006. Depuis 1980, ce sont donc près de 100 M de m² de stockage non agricole qui ont été mis en chantier et environ 67 % de ces surfaces sont inférieurs à 5 000 m².

Le tableau ci-dessous récapitule les principales données de surfaces logistiques par acteurs :

Répartition des surfaces logistiques par acteurs

Entre

1980 et 2007

Investisseurs

Patrimoine en millions de m²

Prestataires

Patrimoine en millions de m²

Chargeurs

Patrimoine en millions de m²

Parc immobilier total

Supérieur à 5 000 m²

13,2

7,3

12,3

33 %

Toutes surfaces confondues

15,5

8,6

76,8

100 %

 


[1] Pour l’année 2007, les données sont disponibles jusqu’au mois d’août. De 1980 à 2006 en années pleines, le total des mises en chantier s’élève à 32,45 M de m².

[2] Oblog a pu collecter les informations relatives aux principaux investisseurs grâce à une enquête menée avec l’aide d’Afilog. Cette enquête ne prétend pas à l’exhaustivité : tous les investisseurs n’ont pas répondu au questionnaire d’Oblog et le marché de l’investissement comprend aussi de plus petits acteurs dont le patrimoine cumulé doit être pris en considération. L’estimation du patrimoine global des investisseurs réalisée par Oblog prend cette donnée en compte.

[3] Les surfaces inférieures à 5 000 m² regroupent tous types d’usages (restauration, services aux entreprises, TPE/TPI…). Le terme de chargeur doit donc être pris dans un sens qui dépasse très largement l’acception usuelle des seuls grands industriels et distributeurs.

[4] Rapport Becker, SGGOU, 2004.

Source: Observatoire de la logistique, R2i VALUE

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS