COP22 - La charte marocaine en faveur de la logistique verte signée par plus d’une soixantaine d’acteurs clés de la communauté logistique marocaine

COP22 - La charte marocaine en faveur de la logistique verte signée par plus d’une soixantaine d’acteurs clés de la communauté logistique marocaine

A l’occasion de la tenue de la COP 22 à Marrakech, l’Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL) a organisé le 11 novembre 2016 en partenariat avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) la cérémonie de signature de la charte marocaine en faveur de la logistique verte.

Cette signature s’est déroulée au cours du Side Event sous le thème «Quelles initiatives pour faire de la ‘‘Green Logistics’’ un réel levier du développement durable ? » auquel ont pris part les acteurs clés de la communauté logistique et qui a été ouvert en présence de Mme Miriem Bensalah Chaqroun, Présidente de la CGEM, M. Younes TAZI, Directeur Général de l’AMDL et plusieurs Présidents et Directeurs Généraux de Fédérations et Associations professionnelles et d’entreprises publiques et privées.

Cet évènement qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative Moroccan Green Logistics (MGL) a été l’occasion d’échanger autour des best practices au niveau mondial en matière de « Green logistics » et de mettre en exergue les initiatives en cours ou projetées au Maroc en matière de logistique verte.

Les adhérents initiaux à la charte sont constitués d’une dizaine de fédérations et associations professionnelles couvrant les secteurs du transport et de la logistique, de l’export, de l’agroalimentaire, des BTP, des industries des produits de la pêche et du conseil et de l’ingénierie et plus d’une cinquantaine d’acteurs institutionnels et économiques et logistiques clés.

A travers la signature de la charte, ces acteurs s’engagent à porter et à soutenir les projets et les initiatives contribuant au développement de la logistique verte à différents niveaux qu’il s’agisse du développement et de l’exploitation d’infrastructures et installations logistiques efficientes en matière environnementale, de l’utilisation de matériel et d’équipements propres, de l’adoption de pratiques propres pour la gestion des chaînes logistiques, de formation, de recherche et développement ainsi qu’en matière de normalisation et labellisation.

Le Maroc se dote ainsi d’un nouveau cadre de partenariat public privé permettant de fédérer l’ensemble des efforts dans le cadre d’une démarche inclusive, cohérente, pérenne et volontariste à même de maximiser la contribution du secteur logistique national aux objectifs de développement durable visé par notre pays.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS