Grosse colères des MRE contre COMANAV

Grosse colères des MRE contre COMANAV

Ph. V. DAMOURETTE . Midilibre.comA la suite d'une avarie sur l'un des moteurs de propulsion, le Ferry Bni Nsar (ex Marrakech Express) propriété de la COMANAV, parti de Nador à destination de sète en France, a eu un retard de plus de 12 heures.

Cette situation a remonté fortement les passagers qui ont refusé de descendre du navire à l'arrivée demandant le remboursement de leurs billets.

La situation a dégénéré en prenant un climat de mutinerie générale, des banderoles hostiles à La COMANAV ont été brandies, des slogans hostiles repris en choeur par les possagers à bord et sur le quai à sète.

 

Cette ligne de retour des MRE de France vers leur pays d'origine permet à ces derniers d'éviter de conduire jusqu'au sud de l'Espagne et donc d'éviter une journée de fatigue minimisant les risques d'accidents et d'agressions dans les aires de repos du sud de l'espagne.

Il est à noter que depuis l'acquisition de COMANAV par le groupe Français CMA-CGM, aucune nouvelle acquisition de navire n'a été enregistrée. la flotte actuelle étant très ancienne, la compagnie utilise l'affrètement de navires pour répondre à la forte demande en été générée par le retour des MRE.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS