SM le Roi inaugure le Centre de Surveillance du trafic maritime de Tanger, d'un coût global de 50 millions de DH

SM le Roi inaugure le Centre de Surveillance du trafic maritime de Tanger, d'un coût global de 50 millions de DH
SM le Roi inaugure le Centre de Surveillance du trafic maritime de Tanger, d'un coût global de 50 millions de DH
Ksar Sghir (province de Fahs Anjra) - SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, samedi à la commune rurale de Ksar-Sghir (province de Fahs Anjra), à l'inauguration du Centre de surveillance du trafic maritime (CSTM), réalisé pour un investissement global de 50 millions de dirhams.

- Le nouveau Centre contribuera à l'amélioration de l'efficacité du trafic maritime et à la protection de l'environnement dans le Détroit de Gibraltar

-Le centre de Tanger est le premier dans le monde arabe et en Afrique à être mandaté par l'OMI en qualité de "Service de Trafic Maritime Côtier" avec compte rendu obligatoire des navires

Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, Le Souverain a effectué une tournée à travers les différentes dépendances du nouveau centre destiné à l'amélioration de la sécurité et de l'efficacité du trafic maritime et à la protection de l'environnement dans le Détroit de Gibraltar.

Le Centre de Surveillance du Trafic Maritime, qui vient compléter et parachever le dispositif de séparation du trafic dans cette zone névralgique de forte densité de trafic, gère un système intégré dédié à la surveillance et au suivi de ce trafic appelé communément VTS de Tanger (Vessel Traffic Services).

Il informe en continu les autorités compétentes, leur permettant d'évaluer en permanence la situation dans la zone et ainsi, de prévenir les accidents et promouvoir la sécurité et la sûreté maritimes et la protection de l'environnement marin dans le Détroit.

Appelé à assurer une couverture totale et en continu de toute la zone du Détroit, il se compose de trois stations : la station principale à Ras Parort, située à 15 km de Tanger sur la route de Ksar Sghir, la station déportée à Ras Cires, sise au niveau du port de Tanger Med, et la station relais permettant l'interconnexion entre les deux sites.

Le CSTM de Tanger est doté de matériels de dernière génération pour la surveillance radar et l'identification automatique des navires, ainsi que d'équipements de radiocommunication performants pour la réception et le traitement des alertes de détresse et de sûreté des navires, garantissant, en temps réel, le suivi de l'imagerie du trafic maritime dans la zone.

Le Détroit de Gibraltar occupe au niveau international, la seconde place en termes de densité de trafic, juste derrière celui de Malacca à Singapour.

Il enregistre, en effet annuellement, le passage de plus de 100.000 navires marchands, dont plus du tiers (300 navires par jour) transportent des matières dangereuses.

Ce trafic est, en outre, appelé à croître fortement au cours des prochaines années, notamment en raison de la montée en charge de l'activité du complexe portuaire de Tanger-Med.

Le centre est entré pleinement en service à compter du 1-er décembre 2010 à 00h00 GMT, conformément à la Résolution MSC.300(87) de l'Organisation Maritime Internationale (OMI), l'organe spécialisé du système des Nations Unies dans le domaine maritime qui l'a désigné en qualité de VTS côtier avec système de compte rendu obligatoire des navires transitant par le Détroit.

Le compte rendu obligatoire des navires dans le Détroit de Gibraltar (GIBREP : Gibraltar Report) impose aux navires empruntant le Détroit dans le sens Atlantique-Mer Méditerranée, sortant des ports de Tanger ville et Tanger Med et de leurs zones de mouillage et dont la jauge brute est supérieure ou égale à 300, de rendre compte au CSTM de Tanger.

Ce compte rendu porte principalement sur leur identité (nom, pavillon, numéro d'identification, indicatif d'appel), leur cap et vitesse, leur provenance et destination ainsi que sur la nature de la cargaison et le nombre de personnes à bord.

Le VTS de Tanger est le premier dans le monde arabe et africain à être mandaté par l'organisation maritime internationale en qualité de " Service de Trafic Maritime Côtier " avec compte rendu obligatoire des navires.

La mise en service du CSTM de Tanger, implanté sur la rive Sud du Détroit de Gibraltar, vient ainsi consolider les actions menées par le Ministère de l'Equipement et des Transports pour prévenir les accidents maritimes, promouvoir la sécurité et la sûreté maritimes et contribuer à la protection de l'environnement marin.

La réalisation du CSTM de Tanger a nécessité une enveloppe budgétaire de 50 millions de dirhams dont 32 pour les équipements et les installations, assortie d'un contrat annuel d'entretien et de maintenance pour une durée de cinq ans prenant effet à l'issue de la période de garantie.

Source MAP: http://www.map.ma/fr/sections/a_la_une/sm_le_roi_inaugure_l/view

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS